• Découvrir la cuisine luxe Malagasy

    La cuisine reflète souvent la culture culinaire d’un pays. C’est le cas de celle de Madagascar. La cuisine Malagasy est la fusion de toutes les traditions gastronomiques de la Grande Ile. Elle représente des histoires des premiers immigrants arrivés sur l’île et a une ressemblance aux cuisines créoles, copieuses et épicées. Cela est dû à l’influence des émigrés venant de tous les continents. Elle est très variée et surprend tous les sens notamment le gout et la vue par ses différentes couleurs. La cuisine Malagasy se caractérise par un mélange des produits de la mer et de la terre.

    L’originalité de la cuisine Malagasy

    En quête de nouvelles saveurs et d’une expérience hors du commun, Madagascar répondra à vos attentes. En effet, elle possède des restaurants et des hôtels restaurants qui proposent des plats typiquement malagasy tel que le « Varanga » à base de filet de zébu émincé, ou encore le fameux « Ravitoto sy henakisoa » qui est un plat fait de feuilles de manioc pillés avec de la viande de porc. La plupart des restaurants ne proposent pas une cuisine exclusivement malagasy, mais ils marient la cuisine européenne et les saveurs du pays, comme la vanille, les fruits de mer, les divers épices. Toutes ces combinaisons rendent la cuisine malagasy plus raffinée. Et c’est cela qui est prisé par les touristes et les étrangers de passage dans le pays.

    La cuisine malagasy renferme de très bonnes recettes. En voici quelques-uns, le « vary amin’ny anana » qui est du riz cuit dans un bouillon de brèdes, ou encore le « voanjobory sy henakisoa » c’est du porc cuit avec de la noix de bambara. Le « Romazava », fait partie des plats qui sont toujours présents dans les restaurants, vue que c’est un des plats préférés des malagasy. En général, il est à base de viande de zébu, de brède mafana ou anamalaho qui donne un goût légèrement acide au met. Ce plat est mijoté pendant une (1) heure environ avec des oignons, de l’ail et de la tomate.

    Les plats traditionnels malagasy

    Les plats traditionnels sont les plus cuisinés dans toute l’île. Mais chaque région a ses spécialités. Dans le nord et l’ouest de la grande île, les crustacés et les fruits de mer constituent des ingrédients principaux des plats traditionnels. On y cuisine du crabe et les préparations se distinguent par leur ressemblance avec les cuisines polynésiennes et créoles. On utilise souvent du lait de coco pour rehausser le gout. Dans la partie est du pays, on retrouve aussi les fruits de mer qui sont cuisinés avec des épices de toutes les sortes (cannelle, girofle,  poivre, ou vanille). On y utilise aussi du lait de coco ou de la noix de coco râpé. Au Sud, les plats sont généralement à base de viande de bovidés, de racines et de tubercules comme le manioc ou la patate douce. Pour déguster les fameux langoustes de Madagascar bien fraiches, il faut aller dans sa pointe la plus au sud : Fort-Dauphin ou sur les ilots de Nosy Be. On peut trouver différents types de restaurants pour gouter à toutes ces spécialités.

    Madagascar est aussi connu pour ces différents beignets, comme le « mofo gasy » et le « ramanonaka », que les malagasy ont l’habitude de prendre pour le petit déjeuner. Le « koba », un gâteau cylindrique qui est la pâtisserie traditionnelle représente aussi le dessert typique du pays. Il est à base de farine de riz et de cacahuètes enroulés et enveloppés dans des feuilles de bananier.

    La boisson le plus populaire du pays est le « ranon’apango » qui est obtenu en brûlant le riz du fond de la casserole et en le chauffant avec de l’eau. Elle est souvent servie au moment du repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>