• Que faire au Népal ?

    Si pour les vacances, sortir de l’ordinaire est votre objectif, partir au Népal peut être un choix judicieux. Ce sera pour vous un moyen de combiner des vacances qui riment avec découverte et plaisir. Avec ses sommets infinis, ses paysages magiques, ses lacs sacrés et ses tracés de randonnées réputées mondialement, un séjour dans la demeure des Dieux (comme les autochtones l’appellent), sera pour vous une garantie de sensation forte et unique.

    Le Népal, un moyen de renouer avec la nature

    Un voyage au Népal sera pour ceux qui s’y rendent un moment privilégié pour renouer avec la nature. Le Népal est en effet l’une des destinations qui offrent encore aujourd’hui un paysage encore préservé de l’urbanisation à outrance et du tourisme de masse. Terre de légende et reconnue pour ses paysages aux récifs montagneux.

    Partir au Népal c’est ainsi découvrir son paysage en commençant par le massif de l’Annapurna. Si le Népal est connu, c’est en autre grâce à la réputation d’Annapurna, une région connue pour abriter les meilleures pistes de randonnées du monde. Mais, préparez-vous, une randonnée à Annapurna c’est être prêt à faire face à des variations de température. C’est également une zone connue pour être humide, venteuse et sèche de tout le Népal. S’y aventurer, c’est emporter avec soi les tenues et l’équipement adéquat pour y faire face. Si la réputation de la beauté du paysage népalais a fait le tour du monde, c’est aussi grâce à ses paysages sublimés par les hauts sommets. Le pays abrite en effet huit des plus hauts sommets du monde. Son point le plus haut culmine à plus de huit mille mètres d’altitude.

    Partir au Népal c’est aussi découvrir sa culture, ses lacs spirituellement sacrés et ses spécialités culinaires. Parmi elles, il y a le dal baht, une véritable institution au Népal que les Népalais prennent au moins une fois par jour. C’est un repas composé essentiellement de riz cuit à la vapeur, de lentilles et servi accompagné de légumes. Vous y aurez également la chance de goutter aux momos ou vous désaltérer avec la masala, du thé préparé avec des épices et du lait.

    Que vous faut-il pour une randonnée au Népal ?

    Faire de la randonnée sur les pistes népalaises se prépare comme la plupart des randonnées. L’essentiel sera de partir léger. Un sac de cinquante litres sera empalement suffisant. Il vous faudra les choses habituels à savoir, la pharmacie, les chaussures dédiées, les bâtons de marche, le sac de couchage et des vêtements imperméables et chauds pour se préserver des vents forts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>