• Le Maroc, une destination immanquable d’Afrique

    L’Afrique est un vaste continent qui couvre 6 % de la surface du globe. Avec les îles, elle a une superficie de 30 415 873 km2. On peut la diviser en plusieurs grandes régions, dont l’Afrique du Nord qui renferme le Maroc. Ce pays, situé sur le littoral de la Méditerranée et de l’Atlantique, se démarque par ses influences européennes, arabes et berbères. Il mérite d’être inclus dans un circuit en Afrique, ne serait-ce que pour découvrir la vieille ville historique de Marrakech. Les visiteurs seront impressionnés par les remparts qui encerclent la médina. Ces remparts, représentant un des joyaux touristiques du Maroc, sont formés de 200 tours et de 27 portes, dont 9 monumentales. La place Jemaa el-Fna vaut également un clin d’œil. Dans le temps, on l’a surnommée la « place des trépassés », parce qu’on y exécutait les criminels, et on y exposait leurs têtes coupées. Après cela, les promeneurs feront une virée dans les souks où ils traverseront un vrai labyrinthe d’ateliers artisanaux et d’échoppes. Ils en profiteront pour dénicher quelques souvenirs comme des bijoux, des lanternes, des vases, des théières, des tapis, des étoffes, de la poterie…

    Se balader au cœur d’une radieuse ville marocaine : Essaouira

    Essaouira est une ville remarquable pour son riche patrimoine historique et culturel. Elle est avant tout une localité islamique d’une grande importance, abritant des mosquées à l’architecture unique. Les estivants seront éblouis par les gravures coraniques et la décoration interne de la mosquée de la Kasbah, l’une des plus anciennes de la cité. De son côté, l’imposante mosquée de Ben Youssef laissera les routards sans voix, avec ses 66 m de hauteur. Par ailleurs, durant leurs circuits en Afrique, les globe-trotters ne manqueront pas l’attrait incontournable d’Essaouira : le port. Depuis les terrasses et les restaurants qui bordent cette majestueuse forteresse, les vacanciers contempleront les pêcheurs à l’œuvre. Ils ne quitteront pas ce lieu magnifique sans avoir goûté aux succulents plats de poisson frais.

    Visiter Al Hoceïma, un autre joyau marocain

    La ville d’Al Hoceïma se localise dans le Rif, une chaîne montagneuse du Maroc méditerranéen. Elle abrite le parc national du même nom, couvrant une étendue de 47 000 ha, et qui englobe une partie marine, la baie d’Alhucemas jusqu’à Cala Iris, et une partie terrestre, le massif des Bolloyas. Pour les passionnés de grands fonds, c’est une destination qui couronnera leur circuit en Afrique. Cette baie se distingue par son eau limpide, favorable au développement d’espèces aquatiques de biodiversité. Les explorateurs y trouveront plusieurs espèces marines, dont des cnidaires, des annélides, des mollusques, des crustacés, des échinodermes, des poissons ainsi que des reptiles, des oiseaux et des mammifères marins. Ils remarqueront également la présence de trois familles de dauphins : grand dauphin, dauphin bleu et blanc et dauphin commun, ce qui est un fait notoire en Méditerranée. En plus de tout cela, la baie d’Al Hoceïma est un refuge sûr pour le phoque moine et le goéland d’Audouin, des spécimens en voie de quasi-extinction en mer méditerranéenne. Enfin, le parc est un véritable paradis pour les ornithologues, car on y dénombre près de 69 colonies d’oiseaux. Spécifiquement, cet endroit connaît une forte concentration mondiale de balbuzards pêcheurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>